mercredi 23 août 2017

Prends-moi pour une cruche de Delphine Apiou





Editions Robert Laffont
Date de sortie 2 mars 2017
144 pages


4ème de couverture
Ce livre est né chez le coiffeur. " Vous avez les pointes sèches, on va faire un masque... Les cheveux aussi ressentent le stress, vous savez... Avec les vies de fous qu'on mène... En tout cas, vous ne faites pas votre âge ! " Ce compliment capillo-facial m'a fait vraiment plaisir... jusqu'à ce que je réalise que la coiffeuse – que je voyais pour la première fois – ne connaissait pas mon âge. Et là, bingo, je me suis demandé pourquoi ça me réjouissait et pourquoi c'était mieux de ne pas faire son âge. J'ai trouvé ça complètement con. Je me suis trouvée complètement con. Puis je me suis dit qu'il devait exister d'autres situations, d'autres idées débiles, d'autres panneaux dans lesquels je tombais. J'en ai trouvé plein, ils sont tous dans ce livre. Pourquoi ? Pour dire aux femmes d'arrêter de gober toutes les âneries qu'on leur raconte. Elles s'en sentiront beaucoup mieux.


Mon avis
Je voudrais remercier les Editions Robert Laffont pour ce partenariat.

Quand ce livre m'a été proposé, je ne savais pas trop à quoi m'attendre et puis je me suis dis pourquoi ne pas le découvrir.

Je ne sais vraiment pas si on peut dire "roman" car l'auteure Delphine Apiou nous donne 30 règles à suivre ou pas par rapport à ce que l'on peut vous dire.

Comme l'auteure, j'ai déjà entendu que je ne faisais pas mon âge mais je pense comme la plupart d'entre-nous je ne sais pas si c'était du lard ou du cochon.


Quand vous allez tourner les pages de ce livre vous allez sûrement passer par plusieurs émotions telles que le rire, l'exaspération, etc.....


J'attire votre attention sur le fait qu'il ne faut rien prendre au premier degré. Si vous avez une pointe d'humour vous passerez un moment de lecture assez léger.


Pour en terminer, vous passerez un moment de lecture agréable et rapide. 
Je pense que vous ressortirez avec le sourire.
On peut dire que ce livre est un roman feelgood. 






Windrasor - tome 1 : Entre les murs de Paul Clément




Editions Autoédité
Date de sortie 3 avril 2017
200 pages


4ème de couverture
« À Windrasor, l’un des orphelinats les plus prestigieux du duché de Morenvagk, le sort des pensionnaires semble joué d’avance. Une adoption peu probable ou un envoi au front, synonyme de mort certaine au service d’une guerre dont plus personne ne semble se souvenir des raisons, sont leurs seules perspectives d’avenir.
Dans ce monde qui a perdu la tête, prisonniers du plateau imprenable sur lequel s’élève le célèbre orphelinat, Spinello et ses amis ne savent pourtant pas que le destin a prévu bien d’autres choses pour eux.
Toutes les grandes aventures ont un point de départ, parfois perdu au milieu de l’immensité d’une forêt entourant un bien étrange établissement. »



Mon avis
Je voudrais remercier le site Simplement ainsi que l'auteur Paul Clément de m'avoir fait découvrir ce roman.


J'ai entendu parler de Paul Clément par la blogosphère lors de la sortie de son roman Les décharnés qui avait un gros "buzz".

Alors comme je suis d'un tempérament curieux, je me suis dit pourquoi ne pas découvrir sa nouvelle saga et je n'ai pas été déçue.